16 exercices pratiques pour trouver sa mission de vie

Cet article est un article invité rédigé par Gianni Bergandi du blog giannibergandi.com.

Nous possédons tous un talent particulier, ainsi qu’une unique manière de l’exprimer. C’est notre Dharma. Une mission de vie que l’on peut accomplir mieux que qui que ce soit dans le monde entier. Abraham Maslow, célèbre pour sa pyramide des besoins, nous explique que c’est même absolument essentiel. En effet, au sommet de sa pyramide se trouve le besoin de s’accomplir : « Ce qu’un homme peut être, un homme doit être ».

Avant de passer en revue mes 16 questions/exercices pratiques préférés (que je recommande vivement d’inclure dans une routine matinale d’écriture), j’aimerais insister sur un point extrêmement important. Découvrir le véritable sens de sa vie, ce pourquoi nous sommes fait et ce que nous devons accomplir ne se révèle pas en un claquement de doigt. C’est un travail de longue haleine, qui peut demander des dizaines d’heures de réflexion, et prendre plusieurs années. Ce n’est pas non plus un processus statique, mais dynamique : ce que tu devras (voudras, c’est selon) accomplir dans 10 ans n’aura peut-être rien à voir avec ta mission actuelle…

1/ Quels sont tes forces ?

Socrate nous disait : « connais-toi toi-même ». La connaissance de soi, de ses valeurs, de ses forces et de ses faiblesses est la base d’une vie vécu avec plus de sens. Martin Seligman, l’un des grands parrains de la psychologie positive a regroupé ces différentes valeurs en six vertus humaines fondamentales :

– La sagesse : forces cognitives qui favorisent l’acquisition et l’usage de la connaissance;

– Le courage : forces émotionnelles qui impliquent l’exercice de la volonté pour atteindre les buts que l’on s’est fixés, malgré les obstacles internes et externes;

– L’humanité : forces interpersonnelles consistant à tendre vers les autres et à leur venir en aide;

– La justice : forces qui sont à la base d’une vie sociale harmonieuse;

– La tempérance : forces qui protègent contre les excès;

– La transcendance : forces qui favorisent l’ouverture à une dimension universelle et donnent un sens à la vie.

Je t’encourage à faire le test gratuit du site http://viacharacter.org afin de découvrir quels sont les vertus que tu exprimes le plus! Et une fois que tu connais tes forces, tu n’as plus qu’à trouver un moyen de les exprimer plus souvent 🙂

2/ Que ferai la meilleure version de toi-même dans 1an, 5 ans, 10 ans ?

Nous partageons tous un but commun : exprimer la meilleure version de nous-même afin de mettre nos meilleurs talents au service du monde. Prends du temps pour poser sur papier ce que tu serais capable d’accomplir si tu exprimais la version la plus optimale de toi-même d’ici un an! Puis d’ici 5 ans, d’ici 10 ans … Y’a plus qu’à !!

3/ On est dimanche matin, t’es debout à 8h, en pleine forme, qu’est ce que tu fais ?

J’ai rajouté « en pleine forme » à la question initiale. Pas question d’une grasse matinée dans ce contexte. Dimanche matin donc, un beau soleil, toute la journée devant toi et aucune obligation, que fais-tu ? De quoi as-tu envie ? Personnellement, je prends un livre et je le dévore ! Puis un petit tennis par la suite m’irait très bien 😉

4/ Que voudrais-tu faire au point d’être prêt à payer pour le faire ?

Un métier, une profession ou une activité que tu aimerais tellement faire que tu serais prêt à payer pour le faire. Une idée en tête ?

5/ Comment tu pourrais trouver un moyen d’être payé pour le faire ?

Retourne la question! Y’aurait-il un moyen d’être payé pour faire ce que tu aimes tant ? Encore une fois, ne t’attends pas à trouver une réponse magique dés les premiers jours, le processus prend du temps

6/ Qu’est ce que tu ferais si tu étais sur à 100% de ne pas échouer ?

La peur de l’échec est souvent l’obstacle le plus important vers la réalisation de nos rêves. D’ailleurs, l’échec n’existe pas : on réussit, ou on apprend. Mais gardons cela pour une prochaine fois. Si tu étais sur à 100% de réussir ton projet, que ferais-tu ?

7/ Qu’est ce que tu ferais même si tu savais que tu échouerais ?

Désormais, on est persuadé que tu vas échouer (n’oublie pas, échouer, c’est apprendre! Donc tu vas échouer, et tout ton entourage sera au courant. Qu’est ce que tu ferais malgré tout ça ?

8/ Qu’est ce que tu ferais si tu avais argent et temps infini ?

Nouvelle question. Je te donne, dés demain, quelques milliards d’euros, et tout le temps que tu veux. Qu’est-ce que tu fais ? Comment occupes-tu tes journées ? (sur le long terme évidemment, tu imagines bien que bronzer sur le plus beau yacht du monde dans le plus beau spot du monde, ça te comblera au mieux quelques années !! )

9/ Quels sont les 5 choses dont tu es le plus fier On retourne quelques années en arrière. Qu’est-ce qui, dans ton passé, te fait ressentir une très grande fierté ?

Note 5 évènements, situations ou accomplissement.

10/ Quels sont les 5 choses dont tu voudrais être le plus fier dans le futur ?

Même question, dans le futur cette fois-ci ! Quels sont les 5 choses dont tu aimerais être le plus fier dans les années qui viennent ?

11/ Quels sont les 5 regrets que tu ne veux pas avoir à la fin de ta vie ?

Imaginons désormais que tu en fin de vie. Tu as continué de vivre la vie que tu mène actuellement jusqu’à la fin de tes jours, quels sont tes principaux regrets ? Écris-les ! Tal Ben Shahar, professeur de la classe la plus suivi à ce jour à Harvard (positive psychology 101) et auteur de « Happier » nous donne ce petit exercice très sympa dans son livre : tu es en fin de vie, et je t’offre l’occasion de discuter quelques instants avec ton futur toi mourant (#glauque). A quoi ressemble cette conversation ? Quels regrets tu essayeras de ne pas avoir ?

12/ Que dira t-on lors de tes funérailles ?

On change d’auteur et on fait un petit tour chez les 7 habitudes de ceux qui réussissent tout ce qu’ils entreprennent de Stephen Covey. Il nous dit de commencer avec la fin en tête. On se retrouve donc pour tes funérailles (#glauque, again). Qu’est-ce qu’on dit de toi ? Que voudrais-tu que l’on dise de toi ?

13/ Écris 100 questions !

Prends une bonne heure, et écris 100 questions qui te passent pas la tête (et éventuellement, qui ont de l’importance pour toi). C’était un exercice de Leonardo de Vinci (tu sais, l’auteur du petit tableau assez connu qu’on peut voir sous une pyramide à Paris …). 100 questions ! Et ensuite classe les par thématiques. Puis établis un top10, puis un top5 ! Exercice extrêmement puissant !

14/ Qu’est ce qui te fait pleurer ? #snif …

Nous pleurons parce que nous ressentons une émotion particulière. Si tu fais parti des personnes ne pensant avoir absolument aucune passion dans la vie, je te conseillerai de commencer par là. Qu’est ce qui te fait pleurer ? La fin d’un film ? Une musique ? Une cause ? Une belle histoire ? Sois très attentif à tes émotions, ce sont des signes qui peuvent te remettre dans la « bonne » direction de ta vie …

15/ Quels sont les films, musiques, personnes, mentors, causes qui t’inspirent ?

Soyons plus spécifique désormais. Établis une liste de films et de musique qui t’inspirent (par exemple, le film Gladiator me rend dingue…). Ensuite, une liste de personne qui t’inspirent (un mentor, un artiste, un sportif ?) et une liste de causes. Pour chacun de tes éléments réponse, essaye de savoir pourquoi cela t’inspire, puis établis des connexions (il y a probablement un thème ou deux qui ressortiront!)

16/ Tu as une minute pour écrire ce que tu auras accomplis d’ici 10 ans.

Dernier exercice, le plus court (et de loin). Une minute top chrono pour écrire ce que tu auras accomplis d’ici 10 ans. Plus question de réfléchir et d’aller chercher profondément à l’intérieur de toi, une seule minute, tout ce qui te passe par la tête! Et normalement, avec tout ça, tu as de quoi « travailler » sur la recherche de ta mission de vie pour les prochaines années 😉

Gianni Bergandi du blog giannibergandi.com.

Leave A Response

* Denotes Required Field