Comment tenir ses bonnes résolutions ?

Comment tenir ses bonnes résolutions ? Encore un mystère non résolu… Il faut que je vous avoue quelque chose dès maintenant : des résolutions, j’en ai pris des centaines. Au final, j’en ai jamais tenu une seule. Non, même pas une…

Tenir ses bonnes résolutions n’est pas ma tasse de thé comme on dit.

Et je ne suis pas le seul à être touché de plein fouet par cette épidémie. Je n’ai jamais vu un seul de mes proches tenir les leurs. Il faut dire que l’immense majorité des personnes qui prennent des bonnes résolutions ne les tiennent pas…

Peut-être faites vous partie de cette grande et solidaire communauté qui n’arrive pas à tenir ses bonnes résolutions ?

J’ai une bonne nouvelle pour vous : cela va changer immédiatement. En appliquant les huit clés présentées ci-dessous, vous allez enfin et pour de bon tenir vos bonnes résolutions (et plus largement atteindre tous vos objectifs).

1/ Utiliser un calendrier diffèrent de celui du commun des mortels :

la première chose à faire, est d’agir en dehors des normes. Pour faire plus simple, ne prenez jamais vos bonnes résolutions le jour de l’an ! Si vous voulez vraiment réussir, vous allez en effet devoir agir différemment de la masse. Si tout le monde prend ses bonnes résolutions le jour de l’an et que personne ne les respectent, il est logique d’éviter de prendre les vôtres en ce jour. Fixez-vous vos objectifs en dehors du brouhaha. En d’autres termes, faites débuter votre année un autre jour que le premier janvier. Vous pouvez par exemple très bien choisir la date de votre anniversaire ou bien un autres mois dans l’année. Gardez bien à l’esprit que de toute façon pour réussir, vous devez sortir des sentiers battus et gérer le temps différemment que la masse.

2/ Ne prenez jamais de résolutions :

la deuxième clé pour mettre toutes les chances de votre côté est de ne jamais prendre de résolutions. Oui, pour tenir ses bonnes résolutions il ne faut pas en prendre. La résolution tient sur un très faible niveau d’engagement. Une résolution n’est ni plus ni moins qu’un souhait, quelque chose que vous aimeriez obtenir par la grâce de Dieu. A la place, prenez plutôt une décision. Prendre une décision c’est s’engager. Prendre une décision c’est engager sa propre responsabilité. Faites partie des personnes qui prennent des décisions, et laissez les résolutions pour les autres.

3/ Prendre une décision à la fois :

Troisièmement, vous devez prendre l’habitude de faire une chose à la fois. La plupart des gens échouent sans même avoir commencé à cause du poids que représente leur sac de voyage. Ils se fixent un tas d’objectifs pour au final ne rien réaliser. Faites preuve de patience et focalisez votre esprit sur une chose à la fois. Quand vous décidez de prendre une nouvelle habitude, quand vous vous fixez un nouvel objectif, vous allez avoir besoin de temps pour trouver votre rythme de croisière. Inutile alors de se surcharger inutilement.

4/ Définir ses priorités :

Il n’est jamais simple de choisir, surtout quand vous avez des envies, des objectifs et de la motivation plein la tête. Cependant, vous devez choisir et pour cela, réfléchissez bien, définissez quelles sont vos priorités. Qu’est-ce que vous voulez et devez accomplir d’ici un an pour faire passer votre niveau supérieur ? Quel est l’objectif que vous voulez atteindre en priorité ? Quelles sont les deux ou trois petites habitudes que vous allez devoir mettre en place quotidiennement cette année pour atteindre votre but ? Avant de partir à l’aventure, faites en sorte de partir léger et focus sur une destination.

5/ Se fixer un objectif très facile :

Aïe… Cette cinquième clé va un peu à contre-courant de ce que vous avez l’habitude d’entendre. On vous a rabâché maintes et maintes fois, que pour réussir et rester motivé, il fallait se fixer un but sublime. Il faut viser la lune pour atterrir dans les étoiles. Oubliez ça. Apprenez à vous fixer des objectifs simples, limite des objectifs que vous êtes à peu près certains d’atteindre. Les petites victoires que vous allez obtenir chaque jour, chaque semaine et chaque mois « sans fournir trop d’efforts », vont indéniablement renforcer votre estime de vous-même et vous motiver à aller chercher plus haut. Pour avoir testé les deux écoles, je peux vous affirmer que je suis passé d’un taux de 0% de réussite à 100% en allant étudier chez celle des « objectifs faciles ».

6/ Avoir une pratique quotidienne :

Cette sixième clé est bien plus qu’une clé applicable uniquement au domaine de la réalisation d’objectifs. Cette clé est l’un des piliers vous permettant d’atteindre l’excellence. Si vous voulez réussir, vraiment réussir, travaillez tous les jours. Que ce soit cinq minutes, une heure ou plus, faite le tous les jours. Vous allez gagner en discipline et maintenir votre esprit focus.

7/ Faire un bilan :

Tenez le score. Faîtes un petit bilan chaque soir, chaque semaine et chaque mois. Voyez où vous en êtes, admirez vos progrès et notez toutes vos impressions. Quand vous partez à la conquête d’un objectif, n’y allez pas dans la peau d’un guerrier sanguinaire prêt à tout détruire sur son passage. Arrêtez un peu de vous prendre au sérieux et rentrez plutôt dans la peau d’un joueur, d’un stratège. Ne partez pas pour la guerre mais participez plutôt à un jeu !

8/ Ne pas parler de ses attentions :

Pour terminer, ne parlez pas de vos attentions. Là aussi il y a deux écoles, et elles ne sont pas plus efficaces l’une de l’autre. Pour ma part, j’avais la mauvaise habitude de m’engager avec le monde entier quand je me fixais un objectif. Et bien au final, je n’étais pas plus motivé que ça, et la pression que je me mettais terminait par avoir raison de moi. Cette dernière clé est un peu plus personnelle. Si pour vous communiquer vos attentions fonctionnent, alors continuez. Mon expérience m’a simplement démontré que j’étais plus efficace quand je travaillais « dans l’ombre ». Cette clé est donc destinée à toutes celles et ceux qui n’excellent pas sous la lumière 😉

Bon alors, prêt à enfin tenir ses bonnes résolutions ?

Leave A Response

* Denotes Required Field