Le facteur Cheval et son palais idéal

facteur Cheval

Connaissez-vous l’histoire complètement incroyable du facteur Cheval ? 

Ferdinand Cheval est âgé de 43 ans lorsqu’il butte sur une pierre durant sa tournée. Ce simple caillou réveilla le grand rêve de sa vie…

Le jour, Ferdinand Cheval faisait sa tournée de facteur dans les collines de la Drôme. La nuit, il construisait un palais aux influences multiculturelles dans son jardin. Il fallut trente trois années à celui que tout le monde prenait pour un fou, afin d’édifier l’œuvre de sa vie, celle qui porte le nom de Palais idéal.

Ce monument unique au monde, bâtit des mains solitaires d’un homme ordinaire (un simple certificat d’études primaires et une formation de boulanger en poche), est classé monument historique depuis le 2 septembre 1969.

Nous avons tous un Palais idéal enfoui au plus profond de nous. Il est la représentation d’un objectif ambitieux, d’un rêve complètement fou. Votre Palais idéal, c’est ce projet qui flirte avec les frontières du possible et de l’impossible.

Le petit problème quand on se fixe un objectif d’une grande envergure, c’est que l’on ne sait pas souvent par où commencer et combien de temps il nous faudra pour l’atteindre. Démarrer la construction, continuer et poser la dernière pierre est un travail de très longue haleine. Après tout, vous êtes en train de construire la grande œuvre de votre vie !

A travers son histoire absolument extraordinaire, le facteur Cheval nous livre cinq grandes leçons.

1/ Avoir un pourquoi brûlant : la passion est le moteur le plus puissant permettant d’atteindre la réussite. Quand vous êtes passionné, vous faites en sorte d’exercer votre passion souvent, et vous le faite bien.

2/ Faire le premier pas tout de suite : personne ne sait de quoi demain sera fait. Il est inutile d’attendre le bon moment. Il n’existe pas. Si vous voulez vraiment faire quelque chose, faites le sans plus tarder.

3/ Ajouter une pierre à l’édifice tous les jours : cette leçon est la plus importante. Pour atteindre un objectif et l’excellence, il faut faire un petit pas chaque jour en direction de son but. Aussi minime soit-il.

4/ Voyager en dehors du connu : le connu est limité. L’inconnu regorge d’opportunités et de ressources infinies. Si vous voulez gagner en inspiration, en créativité, en relations ou en tout autre chose, oubliez votre zone de confort.

5/ Se fixer aucune limite : personne ne sait exactement combien il faudra de temps ou d’argent pour atteindre un objectif. De plus, personne ne sait vraiment de quoi il est capable. Ne vous sous-estimez pas, et occupez-vous simplement de travailler sur vos rêves jour après jour.

Et vous, c’est quoi votre Palais idéal ? (écrire un roman, la création d’une entreprise, un physique d’athlète, une famille géniale ?).

Leave A Response

* Denotes Required Field