La résistance au changement

réistance au changement

Tout être humain porte en lui une petite part de résistance au changement. C’est tout à fait logique, sachant que nous sommes des êtres guidés par nos petites habitudes.

Le changement peut-être vu comme une sorte d’agression envers nous-mêmes. Et pourtant…

Nous jouons tous au jeu de la vie. Nous sommes des pions sur un immense échiquier. Le changement fait partie du jeu. C’est une règle à laquelle nous devons nous soumettre si nous souhaitons rester en place sur le plateau.

Le changement est quelque chose qui est constamment en action. Tout comme nous. Que nous décidions de faire du surplace ou d’avancer, nous sommes en mouvement.

Le message principal que je veux faire passer à travers cet article, c’est que rien dans la vie n’est figé. Et cela est valable pour vous. L’évolution est une conséquence naturelle lorsque nous vivons. Le statut quo n’a pas sa place dans ce monde.

Les sentiments que vous éprouvez envers une personne, votre réputation, votre situation, vos valeurs ou vos objectifs : rien n’est figé.

C’est pour cela que je trouve qu’il contre productif pour notre propre épanouissement, de chercher à tout prix à s’enfermer dans quelque chose (dans des valeurs, des habitudes, des objectifs, une situation etc.).

Je pense qu’il ne faut rien prendre pour acquis. Absolument rien. Il est illusoire de croire que nous possédons la moindre chose dans ce monde. Nous sommes tous des locataires (même quand nous croyons posséder).

Imaginons que vous comptez uniquement sur votre corps pour gagner votre vie. Vous êtes mannequin ; vous avez donc un tas d’habitudes dans le domaine de la santé pour entretenir votre corps de rêve. Et si demain, après un accident, vous vous retrouviez en fauteuil roulant et complètement défiguré ?

Si demain, cette association d’affaires sur laquelle vous comptiez absolument pour monter votre entreprise tombait à l’eau. Que se passerait il ?

Et bien vous avez deux options : la première, est la résistance au changement. Vous n’acceptez pas ce qui vous arrive, et vous vous laissez engloutir sous les vagues. La seconde, est que vous preniez une autre vague en cours de route, et que vous continuez votre chemin.

Au début de cet article, j’ai comparé la vie à une sorte d’échiquier géant. Je pense cependant que l’océan est une meilleure métaphore dans ce cas.

La vie est un océan où vous surfez votre vague. Quand celle-ci ne peut plus vous permettre de continuer, vous en prenez une nouvelle, et vous vous laissez guider jusqu’à la prochaine.

Quand un changement inévitable vient vous pousser, ne le repoussez pas. Tirez le, et faites un avantage, une opportunité.

Soyez quelqu’un de souple.

Leave A Response

* Denotes Required Field