Vivre sans attentes

vivre sans attentes

Je pense qu’avoir des attentes va à l’encontre de notre liberté et de notre bonheur. Avoir des attentes m’a posé beaucoup de problèmes dans ma vie. En effet, les attentes projetaient constamment mon esprit dans le futur, et j’oubliais donc de faire le plus important : vivre le moment présent.

Quand vous vivez dans le futur et que vous idéalisez celui-ci, vous ne faites pas qu’oublier de vivre. Non, le pire dans tout cela est que votre vie actuelle vous paraît imparfaite et médiocre comparée au idéaux que vous nourrissez jour après jour.

Attendre le prochain appel, le prochain rendez-vous, le weekend, l’été, les prochaines vacances, la retraite, l’approbation d’une personne, le feu vert, l’atteinte d’un objectif… Nos vies sont remplies d’attentes.

En fait, nous sommes constamment et quoi que nous fassions dans l’attente de quelque chose.

Je pense que la plus grande désillusion qui a bercé mon petit esprit d’ignorant est la suivante : quand j’atteindrais cet objectif ou que cette attente sera satisfaite je serai heureux.

Si vous ne profitez pas du voyage et que vous n’arrivez jamais à vous satisfaire de ce que vous possédez déjà, vous pouvez combler toutes les attentes que vous voulez, le résultat final sera toujours le même : vous vous sentirez toujours aussi vide et insatisfait.

Pour vous donner un exemple personnel et honnête, quand j’ai créé ce blog, mon véritable objectif était de monétiser ce dernier, pour atteindre l’indépendance financière et donc pour gagner en liberté.

Imaginez-vous un seul instant, le fossé que cette attente a creusé entre mon présent et mon futur idéal… Le résultat a été rapide : je me mettais une pression de monstre, je courrais après des abonnés supplémentaires, des « j’aime » sur Facebook, et au bout d’un moment, je ne prenais plus aucun plaisir et je me sentais frustré par rapport au  fossé existant entre ma réalité et celle dans laquelle je me projetais en permanence.

Vivre sans attentes est un remède contre la très grande majorité de nos souffrances. Je pense qu’il est bon d’avoir des buts dans sa vie, mais le culte de l’objectif est d’une grande toxicité.

Celui qui arrive à vivre sans attentes a atteint le bonheur et la liberté absolue.

Être satisfait du présent, et ne pas faire dépendre son bonheur de la réalisation de quelque chose est pour le coup un objectif ambitieux à atteindre.

Leave A Response

* Denotes Required Field